.

.

SNAPSY

.

jeudi 25 avril 2013

Nouvelle grève annoncée à la Santé


Jeudi 25 avril 2013
Nouvelle grève annoncée à la Santé
par Salah-Eddine K.
L'intersyndicale des professionnels de la Santé (ISPS) annonce une grève de 3 jours et interpelle le ministre de la Santé 


L'intersyndicale des professionnels de la Santé (ISPS) regroupant 4 syndicats : les praticiens spécialistes (SNPSSP), les praticiens de la Santé (SNPSP), les psychologues (SNAPSY) et les enseignants professeurs des paramédicaux ( SNPEPM), ont décidé, suite à la réunion de leurs bureaux exécutifs, du mardi, de recourir à une grève de 3 jours, à compter du 6 mai.

Un rassemblement est également prévu devant le ministère de la Santé. Ce retour à la protestation intervient après un répit de 6 mois, période pendant laquelle les syndicats de la Santé avaient opté pour le gel de leurs actions de protestations afin de donner un temps « suffisant » à la tutelle, pour le traitement de leurs plates-formes de revendications.

Mais, en dépit des instructions données, entre temps, par le Premier ministre, le 31 janvier dernier, pour l'ouverture du dossier des revendications et celles du ministre de la Santé, Abdelaziz Ziari, en date du 12 février 2013, pour la prise en charge de ces mêmes revendications, ce dossier, « ne connaît, toujours pas, d'avancée », estiment ces syndicats qui réclament une prise en charge des problèmes posés par les statuts particuliers, le régime indemnitaire et par une imposition discriminatoire entre les professionnels de la Santé. Des lettres ont été adressées, par l'intersyndicale, au Premier ministère et au ministre de la Santé, pour informer sur cette situation mais elles sont « restées sans suite », regrette-t-on, au sein de l'intersyndicale.

Par ce débrayage, les quatre syndicats entendent « défendre une plate-forme de revendications communes ainsi que des points spécifiques, à chaque membre de l'intersyndicale » Le SNPSP (praticiens de la Santé publique) ont été les premiers à rompre cette accalmie, en décidant d'un débrayage de 3 jours ( 21, 22 et 23 avril), puis c'était le tour du syndicat des praticiens spécialistes de la Santé publique (SNPSSP) de décider d'un retour à la protestation, à la suite de la réunion de leur conseil, tenue le 21 avril 2013. «Plus qu'un délai raisonnable a été imparti à la tutelle pour le traitement de ces revendications », estiment les membres de l'intersyndicale, qui se disent, tout de même, « disponibles pour tout dialogue avec la tutelle sur ce dossier».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire