.

.

SNAPSY

.

mercredi 13 juin 2012

«Ould Abbès veut faire comprendre que notre président a un problème personnel avec lui»




13/06/2012
Actualités : DR DID, SG DU SNPSSP :
«Ould Abbès veut faire comprendre que notre président a un problème personnel avec lui»

Le Syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique (SNPSSP) tiendra son 6e congrès les 18 et 19 juin prochains, trois mois après l’expiration du mandat des instances nationales de l’organisation, le conseil national et bureau exécutif. Pour renouveler ces instances justement.
Le Soir d’Algérie : Le mandat de votre bureau a expiré en mars. Pourquoi avez-vous attendu jusqu’à maintenant pour tenir votre congrès ?
Dr Did :
 Il a fallu renouveler l’ensemble des instances organiques locales, sections bureaux de wilaya etc.
Mais vous annoncez dans votre communiqué que l’opération s’est achevée en janvier 2012. Oui. Mais nous avions des priorités syndicales. Nous étions en plein mouvement de contestation. C’est l’actuel conseil national qui a entériné la décision de mener ce mouvement dans sa réunion de janvier et il fallait le mener jusqu’au bout.
Le ministre de la Santé utilise cet argument pour dire que l’action de votre Syndicat est illégale. Le ministre a dans le collimateur tous les syndicats et utilise tous les arguments. Puis ce n’est pas à lui de nous demander de renouveler nos instances. C’est plutôt au ministère du Travail de le faire.
Et vous n’avez reçu aucune mise en demeure de la part du ministère du travail ? Non. Aucune correspondance dans ce sens. D’autant plus qu’aucune disposition de la loi ne prévoit que l’expiration du mandat ôte au conseil national sa qualité syndicale. Nous ne sommes pas à notre premier mouvement de protestation et beaucoup de ministres se sont succédé à la tête du secteur, c’est le seul qui a brandi cet argument.
Pourquoi ? C’est le seul ministre qui a usé de toute cette virulence contre les syndicats. Vous avez vu ce qui s’est passé avec Khaled Keddad, président du Syndicat des psychologues (suspendu de ses fonctions pour abandon de poste alors qu’il prenait part à un sit-in de l’Intersyndicale des professionnels de la santé publique, ndlr).
Le président de votre syndicat n’a pas de problèmes personnels avec le ministre de la santé. Non, du tout ! C’est le ministre de la Santé qui veut faire comprendre que le Dr Yousfi a un problème personnel avec lui. 
Propos recueillis par Lyas Hallas


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire